Métropoles méditerranéennes : qui gère, qui finance, qui décide ?

Date: 
19 déc. 2017 - 19 déc. 2017

Les grandes villes méditerranéennes ont parfois l’image de lieux d’urbanisation anarchique, dysfonctionnelle, à tel point qu’on se demande si elles sont réellement gouvernées.

Les chercheurs réunis pour cette conférence se sont posés la question de la gouvernance de fait, y compris non étatique, dans quatre de ces métropoles, Alger, Beyrouth, Le Caire et Istanbul : qui gère, qui finance, qui décide ?
Leur économie se caractérise par des activités génératrices de cash – tourisme, commerce, économie informelle – et des rentes externes –transferts des migrants, réemploi de la rente pétrolière. L’immobilier occupe une fonction centrale. Les élites publiques contrôlent le foncier et établissent des alliances avec des promoteurs privés. Des lotisseurs informels et autres entrepreneurs locaux investissent les quartiers précaires.

La table-ronde s’interrogera sur le rôle des élites dans le destin des métropoles et sur les modalités de l’action collective dans un contexte de gouvernement par les rentes.

Les travaux de recherches qui seront présentés ont été menés dans le cadre de la « chaire ville » de l’Ecole des Ponts ParisTech, soutenue par la direction Innovation, Recherches et Savoirs de l'AFD, et ont donné lieu à la publication de l’ouvrage Métropoles en Méditerranée, Gouverner par les rentes en 2017.

Le débat, se tiendra le 19 décembre de 17h à 19h à l'agence française de développement, 5 rue Roland Barthes Paris 12ème, il sera animé par Irène Salenson, chargée de recherches Transitions urbaines, AFD, Direction Innovation, Recherches et Savoirs

Intervenants :

  • Dominique Lorrain, directeur de recherche émérite, CNRS, LATTS
  • Taoufik Souami, co-directeur de l'Ecole d'Urbanisme de Paris
  • Pierre-Arnaud Barthel, chef de projet, Developpement urbain, aménagement, logement (VIL), AFD

S'inscrire.

Date limite d'enregistrement: 
12 déc 2017
Pays: 
France