La bancarisation est-elle la panacée ?

Mise en ligne: 
20 mars. 2017
Source: 
Le Matin

L’inclusion financière revêt différents aspects. La bancarisation en est un. Le taux de bancarisation dans le continent africain est très bas comparativement à d’autres pays. «Dans la région UMOA (Union monétaire ouest-africaine), il se situe entre 14 et 15%. Dans certains pays de cette région, il n’est que de 2%», a révélé Boubker Jaï, directeur général du groupe Attijariwafa bank, lors du workshop «Comment accélérer l’inclusion financière ?» Un atelier organisé la première journée du Forum international Afrique Développement qui a fermé ses portes vendredi.

Mais avant de franchir le pas de la bancarisation, les populations défavorisées d’Afrique veulent d'abord satisfaire leurs besoins en transfert d’argent et de fonds. "Sécuriser les transferts et les envois constitue la première inquiétude des populations africaines. Sur ce registre, nous considérons WafaCash une success-story qui a permis l’inclusion financière par le transfert d’argent", a assuré Boubker Jaï.

Lire l'intégralité de l'article
Catégorie: 
Média