Alioune Camara: “le secteur bancaire va subir d’importantes mutations”

Mise en ligne: 
21 avr. 2017

En marge de la deuxième édition de “Jours de Banque” (19 et 20 avril à Dakar) le Président de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Sénégal, répond à nos questions.

Pourquoi  ce thème "la banque de demain" pour la deuxième édition de "Jours de banque"?

Nous tenons cette journée annuellement pour réfléchir sur le devenir de la banque ou sur des questions liées au développement de l’activité au Sénégal. En 2016 par exemple, nous avions échangé sur la monnaie électronique, thème d’actualité qui nous interpellait. Pour cette année, nous avons mis le focus sur la « banque de demain » afin de nous interroger sur notre avenir. 

Le secteur va subir de profondes mutations liées à la réglementation bancaire qui va changer à partir de 2018. Il est question du cadre réglementaire et juridique, du marché financier, de l’avènement de la finance islamique et des nouvelles technologies.

Nous devons nous demander, nous professionnels du secteur, comment la réglementation va façonner les banques. Par exemple, pousser les instituions financières à aller vers les marchés financiers. Aujourd’hui, la technologie est entrain de modifier le profil de la banque, en mettant en place des instruments comme le mobile banking. Tout cela est entrain de modifier l’environnement de la banque et c’est ce qui justifie ce questionnement, à savoir : quel sera le profil de la banque de demain ? Il y’a aussi le volet de la finance islamique qui commence à émerger dans notre zone. Se sont des questions légitimes auxquelles nous essayons de répondre à travers ce thème. 

Lire l'intégralité de l'interview
Catégorie: 
Média
Pays: 
Sénégal